En 1307, le trésor royal de Philippe le Bel étant au plus bas , il décida de confisquer les biens des templiers et  dans le même de se débarrasser d'un ordre trop puissant qui devenait encombrant pour le pouvoir royal .
Dès octobre 1307 , la quasi totalité des chevaliers du temple fut arrêtée  .
On les accusa de magie , d'hérésie et de sorcellerie .
Une de ces commissions siégea à Pont de l'Arche sous la juridiction de l'archevêque de Rouen .
Parmi les crimes que l'on reprochait aux  chevaliers du temple on notera :
L'adoration de Baphomet une idole à grande barbe ,incarnation du diable pour lequel les templiers  entretenaient des rites sataniques tels que :
Si un enfant naissait  d'un templier , on le jeyait de main en main lors d'une asssemblée jusqu'à ce que mort s'ensuive puis on rôtissait la dépouille afin d'en récupérer la graisse dont on enduisait le visage de l'idole .On disait également que les cendres d'un templier mort était récupéré pour confectionner des breuvages donnant force et vaillance . ……...

Gravures de H.Langlois

« Une jeune villageoise du canton de Pont de l'Arche consulte la sorcière sur l'existence douteuse de son amoureux parti à la guerre .
La vieille soutient du bout de ses doigts une clé engagée dans son livre d'heures  à l'endroit de l'évangile selon St Jean qu'elle lit sur l'autre livre posé sur ses genoux .Si la clé tourne au passage « Et verbum caro «  l'absent est vivant mais au contraire si elle ne tourne pas ….. »

Le devin
Un colporteur après avoir vendu sa mercerie se repose à Pont de l'Arche , en prédisant l'avenir et sans doute un mariage par la rencontre du roi et de la dame de cœur confirmé par l'as de la même couleur

La  légende du Pont de Charles le chauve
Ou le diable fut grugé par un maître maçon

RETOUR

Page  suivante